Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Lire... Quoi et comment ?
Quatre mois après, ils en parlent... EmptyJeu 20 Jan - 7:13 par Mangy Mutt

» Prépa Lettres - Vers quelle(s) prépa(s) s'orienter ?
Quatre mois après, ils en parlent... EmptyDim 9 Jan - 8:21 par Woody.

» Quatre mois après, ils en parlent...
Quatre mois après, ils en parlent... EmptySam 8 Jan - 12:06 par Sullyvan

» Biblio diverses
Quatre mois après, ils en parlent... EmptyMer 29 Déc - 9:26 par Comateen

» [HISTOIRE] La Grèce antique au Ve siècle (510-336).
Quatre mois après, ils en parlent... EmptyLun 27 Déc - 11:08 par Sullyvan

» Lire... Et ficher ses lectures ?
Quatre mois après, ils en parlent... EmptyLun 27 Déc - 10:47 par Sullyvan

» [HISTOIRE] Histoire générale du christianisme.
Quatre mois après, ils en parlent... EmptyLun 27 Déc - 10:32 par Sullyvan

» Progresser en grec
Quatre mois après, ils en parlent... EmptyLun 27 Déc - 10:25 par Arthur

» Que lisez-vous en ce moment ?
Quatre mois après, ils en parlent... EmptyLun 27 Déc - 8:00 par Lisa

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 13 le Mer 18 Fév - 5:47

Quatre mois après, ils en parlent...

Aller en bas

Quatre mois après, ils en parlent... Empty Quatre mois après, ils en parlent...

Message par Sullyvan le Lun 27 Déc - 7:52

Bonjour à tous.

Cela fait quatre mois maintenant que vous êtes en hypokhâgne (mais y êtes-vous encore ?). Finies les lamentations d'élèves terrorisés par ce qui les attend. Plus d'inconnu, plein d'expériences en tout genre. Concours blancs, khôlles, DS de 6 heures... Comment allez-vous ? Comment ça se passe ?

Bref, est-ce vraiment le BAGNE ?
Sullyvan
Sullyvan
**

Messages : 138
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Bretagne
Classe : HK A/L

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quatre mois après, ils en parlent... Empty Re: Quatre mois après, ils en parlent...

Message par Lisa le Mer 29 Déc - 11:47

Dans mon cas, je dirais: "l'hypokhâgne ça vous gagne!" (déclinable pour bagne et khâgne).
Sincèrement, ça me plaît beaucoup mais j'ai des problèmes de travail. Je n'arrive pas à être régulière ou tout du moins, à donner de l'intensité à ma régularité. Depuis le début, je travaille avec des phases. Mais en général, j'ai cette impression de me limiter au minimum syndical. C'est un problème inhérent à ma personne.
J'y ai fait connaissance avec des gens dont les profils sont très particuliers que je ne regrette pas du tout d'avoir rencontré. Sans faire de jugement de valeur et sans aucune condescendance, les conversations sont d'un autre niveau et surtout la culture. On parvient à rapidement tisser des liens (avec ou sans internat) avec les gens qui nous entourent. Ce que j'apprécie le plus, c'est l'échange (un livre par ci, un cd par là, une sortie au cinéma, tel musée, telle expo). J'y ai aussi rencontré des professeurs très à l'écoute qui sont réellement là pour nous et qui nous montre l'enseignement d'une tout autre manière. Par rapport au lycée, on se rend vraiment compte qu'on a des gens compétents en face de nous (enfin, pour mon cas). Gros coup de coeur pour mon prof de grec qui est talentueux à souhait, un vrai puits de connaissances qui m'apportera beaucoup j'en suis certaine.
Bref, I'm lovin' it (pour ne pas reprendre une enseigne rouge et jaune).
Pour les mauvais côtés, je ne préfère pas m'éterniser, je n'aime pas ma classe (bavardage, manque de travail et de respect). Donc je fais ma vie de mon côté et je reste avec ceux qui le "méritent". C'est la seule chose qui obscurcit ce tableau de mon impression.
Voilà. Je ne sais pas trop quoi dire de plus.
Lisa
Lisa
**

Messages : 40
Date d'inscription : 12/07/2010
Classe : HK A/L

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quatre mois après, ils en parlent... Empty Re: Quatre mois après, ils en parlent...

Message par Ada le Jeu 30 Déc - 5:59

L'hypokhâgne, ça vous gagne mais la khâgne c'était le bagne ! :roll:

J'ai beaucoup aimé mon année d'hypokhâgne. Au début de l'année, il y avait une bonne ambiance. Au mois de mai, c'était moins sympa, certains se permettaient de faire des remarques comme "mais c'est la honte de ne pas passer en khâgne, tu imagines le déshonneur pour la famille et les amis ?", bref, ça n'a pas amené la joie et la bonne humeur. J'ai quand même pu rencontrer des gens intéressants. Je plussoie Lisa au sujet des échanges.
J'avais peur de ne pas réussir à me mettre au travail. Ca a été long mais j'ai fini par y arriver. Certains de mes profs étaient très stimulants (je pense notamment à ma prof de littérature), ils me donnaient envie d'apprendre, d'approfondir ce qu'on faisait en cours.
Après le premier concours blanc et une nuit blanche pour réviser l'épreuve d'histoire, j'ai commencé à travailler plus régulièrement. Mon énorme problème de concentration s'est réglé petit à petit (mais n'est toujours pas arrangé, on ne se refait pas).

J'ai détesté les discours "si vous pouvez passer en khâgne, n'allez pas à la fac, ce serait du gâchis" de certains profs. Quand j'ai dit que je voulais aller à la fac, mes profs (et mes camarades) m'ont limite sautée dessus pour me dire que je faisais l'erreur de ma vie et que de toute façon, quand on était classé dans les cinq premiers au concours blanc, on ne quittait pas la prépa. C'est normal de défendre sa maison mais parfois, je me suis sentie agressée quand, au détour d'un couloir, un prof me disait "il ne faut pas aller à la fac ! Il faut aller en khâgne !"
(En relisant le dernier paragraphe, je me sens ridicule et je me dis que, vraiment, je n'ai pas les épaules larges !)
Ada
Ada
**

Messages : 45
Date d'inscription : 09/08/2010
Classe : Khâgne LM

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quatre mois après, ils en parlent... Empty Re: Quatre mois après, ils en parlent...

Message par Sullyvan le Jeu 30 Déc - 6:50

J'ai détesté les discours "si vous pouvez passer en khâgne, n'allez pas à la fac, ce serait du gâchis" de certains profs. Quand j'ai dit que je voulais aller à la fac, mes profs (et mes camarades) m'ont limite sautée dessus pour me dire que je faisais l'erreur de ma vie et que de toute façon, quand on était classé dans les cinq premiers au concours blanc, on ne quittait pas la prépa. C'est normal de défendre sa maison mais parfois, je me suis sentie agressée quand, au détour d'un couloir, un prof me disait "il ne faut pas aller à la fac ! Il faut aller en khâgne !"
C'est assez drôle en effet... Elle mène où la khâgne selon eux :D ?

P.-S. Pourquoi "c'était", Ada ? Tu n'es pas censée y être encore si mes souvenirs sont exacts ?
Sullyvan
Sullyvan
**

Messages : 138
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Bretagne
Classe : HK A/L

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quatre mois après, ils en parlent... Empty Re: Quatre mois après, ils en parlent...

Message par Ada le Jeu 30 Déc - 7:18

"Il faut au moins faire une khâgne pour la gloire !"
Je crois que mes profs d'hypo étaient aussi compétents que certains conseillers d'orientation. :D

J'ai abandonné la khâgne au début des vacances de la Toussaint, en ne disant rien à personne cette fois-ci. Pour l'instant, je n'ai pas l'impression d'avoir commis l'erreur de ma vie, loin de là.

L'hypokhâgne se passe bien pour toi ?
Ada
Ada
**

Messages : 45
Date d'inscription : 09/08/2010
Classe : Khâgne LM

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quatre mois après, ils en parlent... Empty Re: Quatre mois après, ils en parlent...

Message par Ginger le Ven 7 Jan - 3:13

J'aime bien le titre, très accrocheur :p.
Au bout de 4-5 mois d'hypokhâgne, je vais avouer que j'ai un avis assez mitigé. J'ai oscillé entre les crises de nerfs, les moments où tout est beau, tout est cool, puis les moments où j'ai eu envie d'arrêter (dernier en date : pendant les vacances. Pourquoi ? Mon CB est en ce moment et le mois de février va être monstrueux). Mais je me dis que ce serait bête d'arrêter maintenant.
Les cours ne m'intéressent pas toujours, mais je redécouvre certaines matières comme l'histoire, l'anglais ou encore la philosophie et ça me plaît assez. Je ne suis pas excellente, mais la satisfaction est toujours là quand on a l'impression d'avoir progressé et réussi une khôlle. Je ne suis certainement pas au maximum de mes capacités, je n'ai fait aucune nuit blanche parce que je me l'interdis et après tout, je suis encore en vie. Je ne sais pas si je vais continuer l'année prochaine. Tout dépendra de ce que les profs en disent, de mes envies et de la manière dont je me sens. Qui vivra verra :).
Ginger
Ginger
**

Messages : 82
Date d'inscription : 14/07/2010
Classe : HK B/L

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quatre mois après, ils en parlent... Empty Re: Quatre mois après, ils en parlent...

Message par Sullyvan le Sam 8 Jan - 12:06

Je partage ton appréciation, Clémence. D'un côté, il est formidable d'être en contact avec des élèves (plus ou moins) passionnés, de conserver un certain éclectisme disciplinaire et de faire jouer l'émulation. D'un autre, la prépa a quelque chose d'étouffant. On ne cesse de nous parler des ENS - qui, soit dit en passant, m'intéressent de moins en moins -, la pluridisciplinarité soutenue empêche de dépasser le philistinisme cultivé pour reprendre le fin mot d'Arendt, et j'avoue être sans cesse frustré de ne pouvoir lire davantage en philosophie, en langues anciennes ou en histoire.

Je ne sais pas non plus si je vais continuer l'année prochaine. Bien sûr, j'ai un dossier assez bon, je suis assez bien placé (rien de mirobolant non plus, ce n'est que le premier trimestre), je perçois ma progression parfois... Mais j'ai toujours la désagréable sensation de patauger, de rester en surface. Et je m'en veux de ne pas avoir été gourmand dès le lycée. Là j'aimerais aller à fond dans mon Leibniz, dans mon Kierkegaard, et je ne peux pas. J'aimerais finir Lysias une bonne fois pour tous et m'enfiler toute l'Enéide en petit latin, et je ne peux pas.

J'attends la fin de l'année :).
Sullyvan
Sullyvan
**

Messages : 138
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Bretagne
Classe : HK A/L

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quatre mois après, ils en parlent... Empty Re: Quatre mois après, ils en parlent...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum